L’amnésie traumatique

…Le souvenir douloureux oublié

L’amnésie traumatique touche en majorité des victimes de violences sexuelles et notamment les enfants.

Sandra LOPEZ LAPHOND , Thérapie des traumatismes par les mouvements oculaires -ROBION

Amnésie traumatique : définition. 

L’amnésie traumatique est la perte de mémoire partielle ou totale qui concerne un événement traumatique.

On dit que cette amnésie est partielle lorsque la personne a encore des fragments de souvenirs et qu’elle est totale lorsque la personne ignore qu’elle a vécu un traumatisme.

Amnésie traumatique : pourquoi on oublie ? 

Chez certaines personnes, en cas d’événement traumatique (un viol, des violences physiques, un attentat…), le cerveau déconnecte volontairement les circuits des émotions et de la mémoire.  C’est un mécanisme de survie qui se met en place pour protéger la personne.

Amnésie traumatique : Est-ce que les souvenirs rejaillissent ? 

Les souvenirs peuvent remonter à la mémoire à l’occasion d’un bouleversement émotionnel pour cela il suffit parfois d’un petit élément pour que les souvenirs traumatiques reviennent de façon brutale : il suffit que l’on entende un son particulier, que l’on retrouve une odeur ou un parfum spécifique, que l’on retrouve un objet, lieu particulier et la reconnexion peut se faire entraînant une grande détresse émotionnelle.

L'amnésie traumatique la traiter avec EMDR

Qu’est ce qui se passe en cas d’amnésie traumatique totale ? 

En cas d’amnésie traumatique totale, les souvenirs peuvent rester enfouis durant des années. Bien souvent c’est lors d’une thérapie sophro-analytique ou EMDR que le souvenir va émerger. En général la personne, perçoit que quelque chose ne va pas, certains de ses comportements la dérangent, elle semble subir certaines de ses réactions au lieu d’agir librement un peu comme des réflexes qui la dérangent dans son quotidien et qui génèrent des difficultés d’ordre relationnel, sexuel ou autre….  

Je reçois régulièrement en séance des personnes souffrant de troubles psychosomatiques, de douleurs physiques sans origine déterminée, d’épisodes dépressifs, de problèmes de poids, de digestion ou de peau. C’est bien souvent en travaillant sur ces troubles ou sur d’autres traumatismes identifiés que le souvenir à l’origine de l’amnésie se révèle.

Que se passe- t-il lorsque le souvenir traumatique remonte à la mémoire ?

Bien souvent c’est une révélation, un nouveau choc qui arrive pendant la séance, les réactions physiques peuvent être fortes voire violentes mais ce qui perturbe le plus le consultant c’est d’avoir oublié ! La phrase qui revient souvent est « Comment j’ai pu oublier ça ! ». Lors de la séance, l’image, le souvenir, les émotions, les sensations arrivent avec une telle force que la personne peut en ressentir une grande culpabilité d’avoir oublié.

Une fois la révélation faite, nous travaillons sur le traumatisme avec les mouvements oculaires pour permettre à la personne de laisser remonter les détails du souvenir tout en apaisant les émotions et en calmant le mental. C’est une véritable libération qui s’opère.

Si pour le consultant c’est une terrible révélation qui lui permet un total apaisement et de grandes prises de consciences quant à son passé, ses réactions, ses pathologies…pour moi c’est un moment magique où j’assiste à la transformation physique et psychologique de la personne.

Lors de la thérapie pour le traitement des traumatismes, la personne a tendance à se recroqueviller sur elle-même à changer de posture ou de voix si le traumatisme a eu lieu alors qu’elle était enfant, elle revit son souvenir de l’intérieur pour mieux s’en libérer. En fin de séance, le visage est plus épanoui, la posture est assurée et la personne relate un allègement, une libération.

L’amnésie traumatique : De l’ombre à la lumière

L’amnésie traumatique est un mécanisme de défense qui a été mis en place par le cerveau à un moment de la vie où la situation était invivable, bien souvent la libération peut se faire parce que la personne est prête, prête à accueillir les émotions, à les exprimer et à se libérer de cette douleur et de ce poids qu’elle ressentait sans les comprendre.

Pour découvrir un témoignage sur l’amnésie traumatique, vous pouvez lire l’excellent ouvrage de Sarah ABITBOL : « Un si long silence »

Je vous invite également à découvrir le magnifique livre de Hélène ROMANO : Amnésie traumatique: Des vies de l’ombre à la lumière

3 réflexions sur « L’amnésie traumatique »

  1. Bonjour
    Je profite de ce sujet pour partager mon expérience avec Sandra. Pour moi le traumatisme était clairement identifié mais il me pourrissait la vie, mon quotidien était triste et pesant et c’était impossible de dépasser cette douleur intérieure.
    J’ai travaillé avec Sandra, très fine dans son analyse, elle a ciblé à la perfection ma blessure intérieure, mon traumatisme. Depuis je me sens légère et LIBÉRÉE. Au début c’était déroutant de ressentir autant de joie de vivre et de liberté à présent je me demande comment j’ai pu survivre autant d’années prise dans le tourbillon de la dépression et des addictions.
    Sandra a changé ma vie, c’est une thérapeute remarquable qui reste toujours à sa juste place, elle avance à votre rythme sans vous brusquer alors qu’elle sait déjà ce que vous allez exprimer. J’ai parfois eu l’impression qu’elle était tellement connecté à mon cœur qu’elle savait tout sans que j’ai à dire quoi que ce soit. C’est impressionnant! N’ayez pas peur, libérez vous, on vit tellement mieux après. Je vous la recommande chaudement.

    1. Merci Nathalie pour ce magnifique témoignage plein d’espoir !

Laisser un commentaire

Vous n'avez pas l'autorisation de copier cette page.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close