Dépendance au tabac

La dépendance au tabac a été mise à jour grâce à différentes études qui ont permis de mettre en lumière la dépendance physique, psychologique et comportementale. Dans cet article, je vous propose d’aborder le thème de la dépendance au tabac, afin de mieux comprendre les différentes dépendances qui existent et qui doivent être traitées en séance d’hypnose.

Dépendance au tabac

Dépendance au tabac

La dépendance physique

La dépendance physique est directement liée à la nicotine que votre corps absorbe chaque jour. Depuis votre première cigarette, votre organisme a pris l’habitude de recevoir sa dose quotidienne de nicotine et fumer devient essentiel. Dès qu’ils ont posé le pied par terre au saut du lit, les gros fumeurs pensent immédiatement à leur première cigarette de la journée. Si le tabac n’est pas considéré comme une drogue aux yeux de la loi on peut l’y comparer au vu de la dépendance qu’il crée.

Si vous avez déjà essayé d’arrêter sans aucune aide, peut-être avez-vous déjà ressenti ce manque et les symptômes qui l’accompagnent : baisse de moral, énervement, difficultés à se concentrer, etc…

La dépendance psychologique

La deuxième dépendance créée par le tabac est la dépendance psychologique. Fumer est associé à la détente par de nombreuses personnes, un moment associé à la convivialité quand il s’accompagne d’un petit verre avec les amis. Chaque fumeur sait pourquoi il fume, et reconnaît les sensations psychologiques que cela lui procure. Ce sont ces perceptions agréables qui vont générer la dépendance psychologique. Pour apprendre à nouveau à vivre sans le tabac dans votre quotidien, vous devrez remplacer ces moments de détente grâce au tabac, par d’autres moments qui vous apporteront autant de plaisir. Privilégiez les activités sportives ou créatives qui vous permettront de vous défouler et de vous exprimer.

La dépendance comportementale

La dépendance comportementale est très présente et s’exprime par une gestuelle particulière aux fumeurs. Le geste d’allumage de la cigarette et les gestes répétitifs de porter la cigarette à la bouche sont effectués de manière automatique. Lorsque le fumeur ne peut plus effectuer ces gestes habituels, le manque s’installe systématiquement. N’oublions pas non plus que la présence des cigarettes et du briquet sont indispensables pour se rassurer.

La dépendance comportementale va également s’imprimer dans l’environnement et les habitudes de vie. En effet, le fumeur a plus tendance à fumer lorsqu’il boit un café, un verre d’alcool, ou se retrouve en terrasse, etc. La cigarette peut donc être directement liée aux comportements de tous les jours. En modifiant certaines habitudes, l’envie de cigarette sera alors moins présente.

Vous voulez en savoir plus sur votre dépendance ? Faites le test en cliquant sur l’image ci-dessous !

Vous voulez vous débarrasser du tabac totalement et définitivement ?

Plus d’infos : https://sophroenluberon.fr/arret-tabac-hypnose/

Me contacter pour une séance d’information

gratuite ?

Envoyez-moi un email : stoptabac.vaucluse@gmail.com

4 réflexions sur « Dépendance au tabac »

  1. Bonjour Sandra,
    J’ai attendu quelques mois avant de laisser mon témoignage pour voir si mon ressenti par rapport au tabac allait changer. et non rien n’a changé je n’ai plus envie de fumer, maintenant l’odeur de la cigarette me donne la nausée et c’est parfait car je sais que cela m’empêchera de mettre le doigt dans l’engrenage.
    Je vous remercie de votre aide, grace à vous j’ai arrêté de fumer en trois semaines sans difficulté alors que j’ai tenté d’arrêter des dizaines de fois en 20 ans. Merci

    1. Merci Pascale pour ce superbe retour d’expérience !

  2. Après la préparation et votre séance d’hypnose, je n’ai même pas ressenti de manque. C’est bizarre de vivre son quotidien sans la cigarette ! J’ai eu quelques jours difficiles où vous avez tellement bien travaillé que je ne supportais même plus l’odeur de la cigarette autour de moi, c’était un peu compliqué à la maison car mon mari fume encore mais je l’ai envoyé fumé dehors ! Maintenant je me sens vraiment bien, j’ai retrouvé du souffle, fini la toux du matin et je reprends doucement le sport.

    1. Bonjour Claire,
      Bravo pour votre arrêt du tabac. Je suis navrée que notre travail aie poussé votre mari à aller fumer dehors. 🙂
      Les réactions sont parfois surprenantes, votre dégoût de la cigarette est extrêmement fort, c’est probablement dû à votre grande capacité de visualisation et à votre grande suggestibilité à l’hypnose. Cela vous a demandé un temps d’adaptation après la séance mais c’est pour la bonne cause et pour votre santé… au moins vous ne serez pas une fumeuse passive . Prenez soin de vous !

Laisser un commentaire

Vous n'avez pas l'autorisation de copier cette page.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close