Apprendre à gérer les crises d’angoisse avec la sophrologie

La crise d’angoisse est une crise subite et brutale durant laquelle le corps se met en alerte maximum sans raison claire, le cœur se met à battre très vite, on tremble de tout son corps, on est traversé par un malaise intense et on a l’impression de perdre le contrôle.

D’autres « symptômes » apparaissent pendant les crises d’angoisse :

– sensation d’une tension qui monte subitement (du ventre vers le thorax ou du thorax vers la gorge)

– oppression thoracique, difficultés à respirer

– tétanie

– accélération de la fréquence cardiaque

– chaleur, sueurs

– sensation d’être vidé, peur de tomber ou de faire un malaise

– peur panique diffuse

– nausées

Pendant la crise, la personne est souvent terrifiée et a très peur de mourir, certains symptômes peuvent faire penser à une crise cardiaque. Une fois calmée, la personne ressent une forte fatigue.

On ne passe généralement pas du calme et du bien-être à la crise de panique. Juste avant la première crise d’angoisse, le corps nous a envoyé des signaux discrets, auxquels on n’a pas forcément porté attention, et que nous n’avons pas écoutés.

Ces signaux sont des maux de dos, des douleurs diverses, des nausées, des céphalées à répétition, un sommeil de mauvaise qualité, une perte d’appétit, de l’irritabilité, une fatigue ou une lassitude intense …

L’angoisse est un message que notre inconscient nous envoie quand les signaux corporels ne sont pas écoutés.

N’étant pas entendu, notre corps va donc nous envoyer un signal fort pour nous faire réagir : la fameuse crise d’angoisse.

De cette façon, certes violente, le corps nous demande de l’écouter et de le respecter.

Certaines crises d’angoisse apparaissent suite à un choc, un accident ou une agression, un incident en voiture, dans les transports ou dans un lieu public avec de la foule….

Quand la situation se reproduit ou que certains éléments comme les lieux, les odeurs ou les personnes rappellent à la mémoire les circonstances de la première crise, les symptômes se réveillent instantanément.

Ceci peut rendre la vie sociale difficile : impossibilité à se déplacer en voiture ou dans les transports en commun, incapacité à être dans un lieu où il y a du monde…

Dans certains cas, la crise d’angoisse devient généralisée (elle peut être la conséquence d’un stress qui s’est installé sur une longue période), et ses effets se manifestent en dehors de toute cause claire.

L’Accompagnement par la sophrologie :

Le sophrologue qui accompagne une personne pour la gestion des crises d’angoisse appréhende la  globalité de l’histoire personnelle de cette personne et tient compte de sa personnalité et de son vécu. Un échange détaillé est fait afin de pouvoir adapter au mieux les séances aux besoins de chacun.

Au cours du suivi, le sophrologue transmet des exercices faciles à son client afin de l’aider à gérer ses crises, pour qu’il puisse :

•repérer les tous premiers signes de l’angoisse, en se mettant au contact de son corps et de ses ressentis

• atténuer les symptômes qui se mettent en place, notamment grâce à des exercices de respiration et de visualisation

•aborder sereinement les crises

•reprendre confiance en lui et en l’avenir

Au fil des séances, les crises se font moins puissantes et s’espacent jusqu’à disparaître.

Connaître les déclencheurs de la crise permet même d’agir de manière préventive.

Se faire aider pour surmonter cette période difficile est une preuve de force et de volonté d’aller mieux, c’est aussi se faire le plus beau des cadeaux pour avancer vers une vie plus sereine.

Laisser un commentaire

Vous n'avez pas l'autorisation de copier cette page.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close