Qui suis-je et comment je travaille?

Bibliothécaire depuis 20 ans,  j’ai souhaité ouvrir mon horizon et m’orienter vers la relation d’aide à la personne.

J’ai découvert la sophrologie il y a de nombreuses années, elle m’a aidé à surmonter les moments difficiles et les douleurs de la maladie. Convaincue de ses bienfaits, c’est tout naturellement que je me suis tournée vers elle pour en faire mon métier.

​Grâce à la sophrologie, que je pratique au quotidien, j’ai appris à rester davantage consciente du moment présent et à devenir pleinement actrice de ma vie.

Aujourd’hui, je vous propose de vous accompagner dans le respect et la bienveillance.  

Je suis soumise au secret professionnel et respecte le code de déontologie de la Chambre Syndicale de la Sophrologie. La sophrologie ne se substitue en aucun cas à un traitement médical. Je ne pose pas de diagnostic, n’influence pas les choix thérapeutiques et n’interfère pas dans les traitements en cours.

​La sophrologie se définit comme une approche psycho-corporelle. Le travail sophrologique est fondé sur la découverte du corps, l’intégration progressive du schéma corporel, l’observation des sensations et des émotions sans jugement. Pouvoir, le temps des séances, découvrir son corps autrement, c’est aussi se le réapproprier, découvrir ses ressources et vivre en harmonie avec soi-même.

La relaxation n’est pas une fin en soi mais une étape permettant de vous amener dans un niveau de conscience entre veille et sommeil, par la respiration, la détente musculaire et mentale. Quand ce niveau de conscience est atteint, des techniques spécifiques sont proposées en lien avec votre objectif. 

Avant de débuter un cycle de séances, je débute par un entretien afin de vous connaître, de cerner vos attentes et fixer un objectif. C’est aussi le moment où je vous explique les modalités de la sophrologie.

Les personnes viennent généralement pour des problèmes de sommeil, de concentration, de dépression, pour apprendre à se détendre, à gérer leurs émotions et à accepter un traitement (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie, hormonothérapie) ou préparer un examen…

Pour que les bénéfices de la sophrologie perdurent et pour aller vers un mieux-être, un entraînement régulier est nécessaire et mon travail de sophrologue consiste à vous guider vers l’autonomie, grâce à des exercices simples et facilement reproductibles, ainsi que vers l’autonomie dans la gestion de votre pathologie grâce à ces techniques sophrologiques. Mon rôle est avant tout de m’adapter à vos besoins. Pour que vous puissiez vous ressourcer, vous sentir épaulé, écouté et compris dans vos besoins, j’ai été formée à l’écoute active en pleine présence.

Les séances se pratiquent assis si votre état le permet, voire même debout lors des relaxations dynamiques. En m’appuyant sur le principe que toute action positive dirigée vers la conscience se répercute sur l’ensemble de l’être, je suis vigilante à mobiliser le positif lors de chaque séance. Durant l’accompagnement, nous allons accorder une place importante à la respiration, je vous demanderai de prendre conscience de votre respiration « ici et maintenant ». Souvent nous ne faisons pas attention à notre respiration. Avec la sophrologie, nous partons à sa découverte. Est-elle haute, basse, calme, saccadée, fluide ? La respiration est le reflet de notre état émotionnel et le corps ne ment pas. En la découvrant, vous prendrez conscience de votre capacité à la maîtriser. Vous pourrez ainsi partir à la découverte de vous-même, de vos ressources et réaliser que vous pouvez agir, vous apaiser.

Pendant les séances, je vous guide et vous accompagne avec la voix, je marque des pauses pour que vous puissiez vous mettre au contact de votre ressenti en accueillant ce qui se présente sans chercher à analyser et à interpréter. C’est une vraie rééducation car le mental est fort !

A l’issue de chaque séance, nous ferons le point sur ce que vous avez vécu pendant la séance, en pointant prioritairement ce qu’il y a eu de positif. Pour la majorité des personnes, il y a de vraies prises de conscience d’être en vie, d’être vivant malgré les difficultés et la souffrance au quotidien, cela ouvre de nouvelles perspectives de vie et d’espoir. Il est important d’aller à la rencontre de ce corps ″vivant″, de retrouver la confiance en lui car c’est en prenant appui sur le corps que vous pourrez vous reconstruire.

L’outil spécifique du sophrologue est le corps, l’objectif est le relâchement des tensions physiques, ce qui entraîne le relâchement des tensions mentales, grâce à un ensemble de postures et d’exercices de respiration. L’état de conscience modifiée généré par le relâchement physique et mental, peut faire émerger à la conscience des éléments qui permettent d’approfondir le travail psychothérapeutique ou de faciliter son intégration.

Ne restez plus seul face à vos difficultés, la sophrologie peut vous aider…Appelez et laissez vous guider ! 

Vous n'avez pas l'autorisation de copier cette page.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close